Bescherelle Today

L’accord de l’adjectif – Partie 2

Bescherelle Today • 13 mars 2018

accord-de-ladjectif-metz-today Bescherelle Today : l'accord de l'adjectif - partie 4

La leçon d’hier ne vous a pas trop rebuté ? Alors continuons notre semaine de révision sur l’accord de l’adjectif. Concernant l’accord en nombre : lorsque plusieurs noms ou pronoms (même si tous sont au singulier) sont concernés par le même adjectif, ce dernier se met au pluriel. Ex : La pomme et la poire sont bonnes pour la santé.

 

Concernant l’accord en genre, la règle (fortement débattue récemment) est difficile à oublier : « le masculin l’emporte sur le féminin. »

Ex : Agnès, Laura et Jérémy sont joyeux. (Jérémy a beau être en minorité, l’adjectif s’accorde au masculin).

 

Cette règle vous vous en souveniez peut être, vous souviendrez-vous des règles que nous vous présentons ?

 

Ainsi, parfois un groupe nominal prête à confusion. Il faut alors bien se poser la question sur quoi porte la qualification.

Ex : Un panier de fruits typiques (typiques se rapporte aux fruits) est aussi juste que un panier de fruits typique (typique se rapporte au panier).

 

Les groupes nominaux qui contiennent des comparaisons sont un cas difficile :

– Si la conjonction de comparaison exprime une vraie comparaison : J’ai la tête, comme les mains, pleine de richesses.

– Si la conjonction exprime moins une comparaison qu’un « et » : J’ai la tête, ainsi que les mains, pleines de richesses. Nuance assez ténue n’est-ce pas ?

 

Pour conclure sur une difficulté fréquemment ignorée : il est possible, pour ne pas répéter un nom au singulier, de l’exprimer une seule fois, mais au pluriel.

Dans ce cas, les adjectifs, qui seraient employés avec chacun des noms au singulier restent au singulier (mais s’accordent en genre)

Ex : Mes grands-mères paternelle et maternelle (= ma grand-mère paternelle et ma grand-mère maternelle)

 

Voila, c’est tout pour aujourd’hui. Rendez-vous demain pour de nouveaux détails.

 

Par Sébastien Villars