Mryline Desbiolles

« Rupture » de Maryline Desbiolles

Entre les lignes • 24 janvier 2018

rupture-maryline-desbiolles-metz-today "Rupture" de Maryline Desbiolles

Après Yves Pagès mardi et son livre « Encore Heureux », c’est au tour d’une femme d’être à l’honneur ce mercredi avec « Rupture » de Maryline Desbiolles aux éditions Flammarion.

 

« Rupture » nous replonge dans une des plus grandes catastrophes civiles françaises du XXe siècle, la… rupture du barrage de Malpasset dans le Var. La nuit du 2 décembre 1959, l’ouvrage mis en service cinq ans plus tôt est soumis à des pluies diluviennes. Elles entraînent sa rupture totale à 21h13, déversant ainsi près de 50 millions de mètres cubes d’eau. Une onde mortelle de quarante à cinquante mètres de hauteur va alors déferler sur la vallée, emportant dans son sillage 423 victimes.

 

« L’histoire se déroule à Fréjus dans les années 50. On y évoque la construction du barrage ainsi que d’une autoroute à proximité à travers l’histoire de François qui y a travaillé. Mais il va partir en Algérie qui est alors en pleine guerre. François est un personnage assez atypique, les autres disent de lui qu’il lui manque une case… C’est un roman très bien écrit » résume succinctement Anne-Marie pour préserver le suspense.

 

« Rupture » c’est donc aussi une histoire d’amour, entre François venu de la Maurienne, et Louise qu’il va rencontrer à Fréjus. Seulement voilà, les « évènements » en Algérie et le départ de Louise en cure vont mettre à mal cet amour naissant. Déjà récompensée du prix Fémina en 1999 pour « Anchise », Maryline Desbiolles signe là un roman qui parle d’amour perdu au beau milieu d’une catastrophe de grande ampleur, mais aussi de la mémoire des hommes et de la transformation d’une région. 

 

Thibaut Goetz