Blues on the border voit plus grand pour sa deuxième édition

« Blues on the border » voit plus grand pour sa deuxième édition

Muzik • 9 mars 2018

blues-on-the-border-metz-today Blues on the border voit plus grand pour sa deuxième édition

Le « BOB » pour les intimes sera de retour à Terville pour une nouvelle édition les 18, 19 et 20 mai prochains. Concerts, tremplins et animations seront au rendez-vous de ce week-end placé sous le signe du blues.

 

C’est un festival qui veut s’ancrer durablement dans le paysage musical du nord de la Moselle, Blues on the border revient pour une deuxième édition, et en un an on peut dire que le festival a bien grandi. Voir plus grand, étape incontournable pour pouvoir lutter avec les moyens dont bénéficient Metz et surtout le Luxembourg tout proche : « C’est difficile d’avoir la capacité à résister au Luxembourg en terme de cachets. On veut créer une communauté musicale c’est notre ambition », résume Patrick Luxembourger le maire de Terville.

 

Du côté des artistes annoncés au 112 en mai prochain, les amateurs de blues risquent fort d’être comblés avec une première soirée dédiée à des véritables bluesman dans l’âme comme Jason Ricci et Rick Estrin. Le premier est tout simplement un des plus grands harmonicistes du monde comme l’explique Patrick Hannak qui a œuvré à la programmation du festival : « Jason Ricci est un petit génie, le bad boy de l’harmonica ».

 

Keziah Jones en vedette

 

Pour la seconde soirée de ce BOB au 112, le groupe breton Red Goes Black, révélé aux Vieilles Charrues en 2017, apportera sa touche de soul à un rock nostalgique du blues. Le duo Rosedale poursuivra dans un ton blues/rock qui a fait l’unanimité auprès de la critique qui en fait même la révélation de 2017. Lucky Peterson clôturera ce samedi soir en apportant son authenticité en proposant ses compositions originales mais aussi des reprises des plus grands noms du blues.

 

En guise de bouquet final le 20 mai, l’américaine Linda Lee Hopkins qui a entre autres collaboré avec Al Jarreau, Cerrone, Ray Charles, fera résonner son gospel sur la scène du 112. Avant qu’un des grands noms du blues actuel, Keziah Jones viennent interpréter seul sur scène son nouvel album dans une version très intimiste.

 

Dans le cadre du BOB, le 112 organise également des tremplins de sélection afin de permettre à des groupes de la région de se faire connaître, les inscriptions sont possibles jusque fin mars. Terville ne sera pas la seule à accueillir Blues on the border puisque Thionville accueillera aussi des artistes notamment lors de brunch-concerts le dimanche 20 mai place Grommerch. Et même les enfants ne seront pas en reste puisque Fabergosse viendra proposer son spectacle dans le Parc Châtillon de Terville.

 

Les places pour le BOB deuxième du nom sont déjà en vente et certaines soirées risquent rapidement d’afficher complet, mieux vaut être prévoyant.

 

Billetterie : www.le-112.com

 

Par Thibaut Goetz