pole-thermale-amneville-therma-metz-today.jpg

Egalité Hommes-Femmes : Le Pôle Thermal d’Amnéville obtient la note globale de 95/100

Actualité ~ Lifestyle • 11 septembre 2019

pole-thermale-amneville-metz-today Egalité Hommes-Femmes : Le Pôle Thermal d’Amnéville obtient la note globale de 95/100.

En application de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 25 septembre 2018, un index de l’égalité entre les femmes et les hommes, a été conçu pour mesurer leurs avancées dans ce domaine et permettre aux entreprises de mettre fin aux inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du travail.

 

Cet indice se traduit par une note globale de 100 points, décomposée en cinq critères : l’écart de rémunération femmes-hommes (noté sur 40 points), l’écart dans les augmentations annuelles (20 points), l’écart dans les promotions (15 points), les augmentations au retour de congé maternité (15 points) et enfin la présence de femmes parmi les plus gros salaires de l’entreprise (10 points). Les entreprises doivent obtenir au minimum une note de 75 sur 100 pour être considérée comme un « bonnes élèves ».

 

« Avec 95/100, la note obtenue par le Pôle Thermal (Cure thermale Saint Eloy, Thermapolis et Villa Pompéi) est remarquable », se félicite Anne Bello, Présidente de ce vaste ensemble qui regroupe la Cure Saint-Eloy, Villa Pompéi et Thermapolis et emploie près de 500 salariés. « Certes, notre effectif est à majorité féminin. Pour autant, ces résultats, tant en matière de parité au plus haut niveau de l’entreprise que d’égalité salariale, ne sont ni à relativiser ni à minimiser. Ce résultat est en grande partie lié à la mise en place, en 2017, de notre démarche GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) qui valorise les compétences acquises dans l’emploi sans distinction de sexe, que l’on soit une femme ou un homme ». À noter également que parmi les 8 membres du Comité de direction du Pôle Thermal, 5 sont des femmes. « Il n’y a là aucune démarche féministe, affirme Anne Bello, simplement le respect de la loi et des compétences. »

 

L’obligation de publication de la note de l’index égalité femmes-hommes concerne les entreprises d’au moins 1000 salariés depuis le 1er mars 2019. Elle s’applique à celles d’au moins 250 salariés à compter du 1er septembre 2019, puis sera étendue à celles d’au moins 50 salariés au 1er mars 2020.

 

Par Jérémy Loeung