place-simone-veil-bis2-metz-today.jpg

Marly : le retour de Simone Veil en Moselle

Actualité • 4 avril 2019

place-simone-veil-metz-today Inauguration de la Place Simone Veil à Marly © Jean-Christophe Fraisse

Suite aux évènements antisémites ayant eu cours en France ces derniers mois, la ville de Marly a souhaité rendre hommage à Simone Veil en renommant la place de la mairie en « Place Simone Veil ».

 

L’inauguration a eu lieu ce mercredi 3 avril 2019 à 14h en présence des élus de la ville, du conseil municipal des enfants de Marly, des porte-drapeaux des associations patriotiques, mais également du maire de Villers-lès-Nancy, François Werner, du conseiller départemental de Moselle, de la vice-présidente du département, de Jean-Luc Bohl, maire de Montigny-lès-Metz, président de Metz Métropole et 1er vice-président de la Région Grand Est, et du sénateur de la Moselle, François Grosdidier.

 

Un hommage émouvant

 

C’est avec beaucoup d’émotion que le maire de Marly, Thierry Hory, a commencé l’inauguration par un discours rappelant la vie incroyable de Simone Veil, son origine mosellane ainsi que les combats qu’elle a mené, accompagnés d’une « invincible volonté pour faire triompher ce qui lui paraissait juste ».

 

En rappelant un à un ses engagements, les élus ont mis en avant le courage de cette grande dame, sa détermination et son exemplarité. C’est devant une assemblée émue parmi laquelle se trouvait notamment Désirée Mayer, présidente nationale des Journées Européenne de la Culture Juive, qu’a été retracé le parcours de cette icône discrète et pudique, à commencer par sa déportation, son retour d’Auschwitz, en passant par ses rôles d’académicienne et de ministre de la santé.

 

place-simone-veil-bis-metz-today

Simone Veil, une femme de combats.

 

Un véritable symbole

 

Quatre expositions composées de textes, d’images et de sons ont marqué cet événement pour rendre hommage à celle qui a fait son entrée au Panthéon en juillet dernier. Ces expositions prennent place à l’hôtel de ville de Marly du 22 mars au 8 avril 2019.

 

Avant de dévoiler la nouvelle plaque de la place de l’hôtel de ville de Marly, Thierry Hory a rappelé les raisons de cet hommage. En effet, en des temps où règne l’intolérance, la violence et le racisme, il a été cité la volonté de continuer la lutte de Simone Veil, d’être vigilant à l’antisémitisme mais surtout de se rappeler. C’est un réel appel au devoir de mémoire qui a été fait ce mercredi 3 avril, pour se rappeler de son exemple mais aussi, comme l’a dit le maire de Marly : « Transmettre le souvenir d’une académicienne qui savait brandir son épée quand il le fallait ».

 

Par Barbara Zimol