line-street-metz-today.jpg

Line Street : Trouve-moi, adopte-moi, relâche-moi, photographie-moi et poste-moi

Art & Culture • 3 juin 2019

line-street-bis-metz-today Le symbole de Line Street est un petit personnage nommé Bou.

Mate, artiste français de 27 ans est le créateur de Line Street. Ce concept est né lorsque Mate sort de l’école d’art. Peignant beaucoup, ses tableaux s’entassaient chez lui jusqu’au jour où, sur l’idée d’un ami, Line Street est né en avril 2017.

 

Une idée de partage

Depuis cette date, Mate dépose ses tableaux dans les rues. Les personnes peuvent alors prendre chez eux un certain temps le tableau qu’ils ont trouvé pour ensuite le redéposer ailleurs. Une fois le tableau trouvé, les personnes doivent le photographier et envoyer la photo à l’artiste sur son Facebook ou son compte Instagram, ce qui permet aux abonnés de Line Street de suivre les voyages des différents tableaux.

 

Depuis 2 ans et demi, Line Street dépose des tableaux partout dans le monde qui sont accompagnés d’un mode d’emploi : Prends-moi dans la rue, adopte-moi chez toi, relâche-moi dans une autre ville, photographie-moi avec ton téléphone, poste-moi & like-moi sur la page Facebook de Line Street.

 

line-street-bis3-metz-today

Un petit Bou orange qui surplombe la ville de Lyon, depuis la basilique de la Fourvière.

 

Un art joyeux

Le nom de Line Street est issu de la ligne verte toujours présente sur les premiers tableaux. Le symbole de Line Street est un petit personnage nommé Bou. Ce personnage, l’artiste l’avait en tête depuis son adolescence et a décidé de le prendre comme symbole pour avoir un personnage simple et rapide à peindre afin de pouvoir concilier son activité d’artiste avec son travail de graphiste en Normandie.

 

La première volonté de Line Street est de créer de la joie à travers ce personnage et apporter de la couleur dans la vie des gens qui trouvent ses tableaux. Grâce à ce concept amusant de chasse au trésor, Mate veut apporter de la gaieté aux passants qui voient ses tableaux. Depuis 2017, Line Street fonctionne grâce à la participation de chacun et au bouche-à-oreille.

 

line-street-bis2-metz-today

Plusieurs petit Bou dans le jardin du palais d’Alcazar à Séville.

 

De l’art au voyage

Avec ce concept, les tableaux de Line Street voyagent partout autour du globe. Sur 98 tableaux créés, plus de 20 ont voyagé dans le monde jusqu’au Mexique, au Japon ou encore en Corée du Sud. À chaque fois, c’est une surprise pour l’artiste qui reçoit une photo de son tableau dans un endroit éloigné de celui d’origine. Cela lui permet de se motiver pour continuer à partager son art.

 

Dimanche 9 juin, 2 tableaux vont être déposés à Metz. Vous voulez les trouver ? Alors restez connectés sur le compte Instagram et la page Facebook de Line Street, tout se passe sur les réseaux sociaux, des indices seront postés en story pour que vous trouviez les tableaux. Mate choisi ces endroits en faisant du repérage avec Google Maps et dépose les tableaux dans des endroits énigmatiques de la ville.

 

Vous pouvez également vous rendre sur le site Internet de Line Street et acheter des tableaux pour aider Mate à financer ses prochaines œuvres ou vous rendre à une de ses expositions sur Paris.
Rendez-vous sur le site Internet et les réseaux de Line Street :

– Site internet : www.line-street.com

– Instagram : www.instagram.com/line.street.art

– Facebook : www.facebook.com/line.street.art

 

Par Barbara Zimol