livre-a-metz-today.jpg

Le Livre à Metz : en route pour une 32ème édition

Entre les lignes • 6 février 2019

livre-a-metz-chapiteau-today Le Livre à Metz revient du 5 au 7 avril 2019, Place de la République.

Le festival Le Livre à Metz – Littérature et Journalisme revient pour une 32ème édition du 5 au 7 avril 2019. Le fil rouge de l’édition 2019 est dédié aux « Désirs ». Un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés de livres.

 

Comme chaque année, le festival Le Livre à Metz vous donne rendez-vous au printemps sur la Place de la République. Ce rendez-vous unique en France a pour but de promouvoir l’accès à la culture et la sensibilisation au livre et à l’écrit au travers d’actions pluridisciplinaires.

 

Différentes actions sont également menées sur le long terme. Par exemple, des ateliers d’écriture sont proposés aux lycéens et collégiens. D’autres ateliers de rencontres sont organisés à l’attention des enfants hospitalisés, des personnes détenues et des seniors en maison de retraite. Le Livre à Metz programme également des rencontres avec des partenaires culturels locaux tels que des librairies, universités ou associations.

 

livre-a-metz-begaudeau-today

François Bégaudeau, auteur notamment de « Entre les murs », sera présent au Livre à Metz

 

Les invités 2019

Quelques invités ont déjà répondu présent, c’est le cas de Emmanuelle Bayamack-Tam, François Bégaudeau, Rachid Benzine, Pascal Blanchard, Belinda Cannone, Sarah Chiche, Víctor Del Árbol, Gaston-Paul Effa, Emmanuel Grand, Christophe Grange, Serge Joncour, Mick Kitson, Henri Lopes ou encore Andreï Kourov, Connie Palmen.

 

Les invités d’honneur ont pour but de représenter le thème du festival à travers leur œuvre mais aussi à travers leur personnalité et leur engagement. Cette année ont été choisis Dany Laferrière, Carole Martinez et Jean-Philippe Arrou-Vignod pour relever le défi et pour incarner l’édition 2019.

 

Le journaliste Belkacem Bahlouli, rédacteur en chef du magazine Rolling Stone, est actuellement en résidence au Républicain Lorrain. Son travail à destination des lecteurs du journal et de deux classes de lycéens portera sur les « fake news ».

 

Par Sophie Adam