manga-histoire-bis-metz-today.jpg

Les mangas : un peu d’histoire

Entre les lignes • 15 janvier 2019

manga-histoire-metz-today Les mangas : un peu d’histoire

Ne pas avoir entendu parler de One Piece, Goldorak ou de L’Attaque des Titans ? Impossible ! Ces trois titres célèbres ne sont autre que des mangas, éléments emblématiques de la culture japonaise. Un peu d’histoire pour en savoir plus sur ces bandes dessinées japonaises.

 

Le terme « manga » se traduit par « image dérisoire » ou « dessin grotesque » et a été inventé par Hokusai Katsushika en 1814 pour désigner ses recueils d’estampes, études variées ou caricatures. Cet artiste va rassembler ses œuvres dans une encyclopédie en 13 volumes intitulée La Manga. Au Japon, « manga » désigne la bande dessinée en général. Le créateur d’Astro Boy, Osamu Tezuka, va révolutionner les mangas. Aujourd’hui, il est considéré comme le « dieu du manga » au Japon.

 

Difficile de conquérir l’Europe…

Les mangas sont arrivés en France sous la forme de dessins animés dans les années 70. Goldorak, Candy et Albator sont les grandes références de cette époque. Malgré des débuts timides, « Le Crie qui tue », revue dédiée à la bande dessinée japonaise, va publier des grands auteurs, Osamu Tezuka ou Takao Saito, dans 6 numéros entre 1978 et 1981. Le déclic viendra en 1990, année où les éditions Glénat publient Akira de Otomo Katsuhiro. C’est à partir de ce moment que le public français va réellement adhérer aux mangas.

 

manga-histoire-dbz-metz-today

 

En 1993, le marché papier du manga connaît un véritable essor avec Dragon Ball. Il faudra attendre les années 2000 pour voir une véritable explosion de ce marché. Le japonais a été la langue la plus traduite en France, après l’anglais, en 2007. 
Le Festival d’Angoulême a contribué à l’essor de la bande dessinée japonaise en France en recevant le Japon comme invité d’honneur en 1991 puis une nouvelle fois en 2001. Aujourd’hui, One Piece est le manga le plus vendu au monde, suivi de Dragon Ball et de Naruto.

 

Un petit voyage au Japon ?

Pour en apprendre un peu plus sur la culture japonaise et découvrir l’univers du manga, rendez-vous le 26 janvier à la médiathèque du Sablon pour participer à l’animation « Mangamania » à partir de 15h30. Une animation à ne pas manquer !

 

Par Sophie Adam