vin-vallee-du-rhone-metz-today.jpg

La Vallée du Rhône : une région gorgée d’Histoire

Metz Vins • 11 mars 2019

vin-vallee-du-rhone-raisins-metz-today La Vallée du Rhône : une région gorgée d’Histoire.

« Imaginez ! 250 km du nord au sud, 250 communes… Les vignobles de la vallée du Rhône, c’est tout un monde à découvrir, un univers changeant qui s’enroule et se déroule autour d’un axe fluide : le Rhône, fleuve-roi, charriant cailloux et Histoire. » C’est par ces mots de Christophe Tassan, meilleur Ouvrier de France Sommelier en 2004, que se caractérisent parfaitement les vins de la Vallée du Rhône.

 

Au-delà d’une situation géographique particulière, caractérisée par la fosse d’effondrement issue de la rencontre entre le Massif Central et les Alpes, la particularité de la Vallée du Rhône est également d’être un des plus anciens vignobles de notre terre. En effet, la vigne est cultivée dès le IVe siècle avant J.-C. à Marseille, avant de se développer considérablement jusqu’au Ier siècle après J.-C, jusqu’à faire concurrence avec les vins italiens, les plus prisés de l’époque. Malheureusement, l’effondrement de l’Empire Romain porte un coup de massue au développement du vignoble. Ce dernier, soudain privé de débouchés, doit se contenter de vignobles proches des ports de la Méditerranée et du vignoble du Rhône septentrional.

 

Il faudra attendre le Moyen-Âge et l’Eglise pour voir la viticulture redémarrer sous d’excellents auspices. En effet, les Papes installés à Avignon, œuvrent dès le XIIIe siècle pour la plantation d’un imposant vignoble. Ainsi naquit dans les années 1600 La « Côste du Rhône », qui n’est alors à l’époque qu’une circonscription administrative de la Viguerie d’Uzès dans le Gard, et dont les vins sont très réputés. Et après quelques centaines d’années d’un vigoureux succès et d’une notoriété grandissante, c’est au milieu du XIXème siècle que la Côste du Rhône devient les Côtes du Rhône, en s’étendant aux vignobles situés sur la rive gauche du Rhône.

 

Mais cette affaire qui roule n’est que le début, car un tournant s’opère dans les années 1930 grâce au Baron Le Roy. Ce vigneron de Châteauneuf du Pape, par sa passion et l’importance de ces terres dans son cœur, obtient en 1933 la dénomination de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Et grâce à lui, le cahier des charges présenté constituera par la suite le modèle de tous les décrets d’AOC (délimitation de l’aire d’appellation, cépages, degré d’alcool…), couramment utilisés aujourd’hui, et gage de qualité et de sérieux de la production des vins.

 

vin-vallee-du-rhone-bouteilles-metz-today

 

Mais concrètement, qu’en est-il des vins de cette région ? De prime abord, ces vins sont souvent caractérisés par une bonne tenue en bouche, avec des tannins présents et réputés pour donner des quilles à la structure charpentée. Ce sont surtout les sols qui participent à cela : au nombre de quatre types de roche (granite, silice sablonneuse, calcaire et argile), ils jouent un rôle essentiel dans la régulation de l’alimentation en eau de la vigne et donnent par conséquent leurs arômes et leurs goûts aux vins du Rhône. Ces derniers, pour les rouges, sont essentiellement élaborés à partir de Syrah, Mourvèdre et Grenache Noir les cépages stars de la région, alors que les blancs se tournent vers le Marsanne ou le Viognier.

 

Vous pouvez ainsi découvrir ces vins et la richesse de la région grâce à la soirée que votre équipe Metz Vins organise ce jeudi 14 mars au centre socio-culturel Arc-en-Ciel situé au 71 rue Mazelle à Metz à partir de 19h30, au prix de 15€ pour les adhérents et 20€ pour les non-adhérents. Quelques places sont encore disponibles : n’hésitez plus et réserver votre place par SMS ou appel au 07 83 38 80 16.

 

Œnologiquement vôtre,

 

Par Kévin Beluche, responsable communication chez Metz Vins