vin-de-porto-barils-metz-today.jpg

Le Vin de Porto : plus noble qu’il n’y paraît !

Metz Vins • 26 mars 2019

vin-de-porto-metz-today Le Vin de Porto : plus noble qu’il n’y paraît !

Notre pays a beau être le premier consommateur de porto au monde, c’est un breuvage qu’il connaît relativement mal. Idéalement dégusté en apéritif, aux arômes sucrés prononcés, le plus souvent servi trop glacé, le porto cache bien son jeu, et se révèle être un alcool plus noble qu’il n’y parait. Suivez le guide.

 

Qu’est-ce que le porto ? Il s’agit tout simplement de vins mutés, pour lesquels la fermentation alcoolique a été stoppée par l’adjonction d’un vin de liqueur. Il reste ainsi du sucre résiduel non consommé qui donne ce goût sucré et gourmand au vin. Ce sont, comme pour les vins de Bordeaux, les Anglais qui sont à l’origine du succès de ce vin. Privés à l’époque de leur vin favori, le Clairet, à cause d’un embargo militaire, ils se sont tournés vers le porto, ce dernier rassemblant des caractéristiques similaires. Les vignes se trouvent dans la vallée du Douro, le long du fleuve du même nom, et ce depuis l’Antiquité, bien que l’appellation Vin de Porto n’apparaisse qu’au XVIIe siècle. Produit sous un climat de type méditerranéen et sur des sols schisteux au sous-sol granitique, le porto est par définition un vin d’assemblage, recensant six cépages principaux (parmi la cinquantaine existante) :

– Le Touriga Nacional : le raisin majoritaire dans la production de rouges et de portos dits supérieurs, caractérisé par des arômes intenses de fruits rouges.

– Le Touriga Francesa, entrainant des vins un peu plus raffinés, à la teinte plus claire.

– Le Tinta Roriz, cépage non originaire du Portugal mais d’Espagne, très généreux en bouche, et donnant des vins robustes, charpentés, à la forte structure tannique.

– Le Tinta Cão, le plus ancien des six cépages, plutôt limité dans l’espace, et pouvant apporter à la fois de la complexité et de la finesse à un assemblage.

– Le Tinta Barroca, très utilisé pour élaborer des portos destinés à être bus plutôt jeunes ou pour adoucir des vins trop tanniques ou trop typés.

– Le Tinta Amarela, cépage de qualité, très productif, en forte croissance depuis quelques années.

 

vin-de-porto-charcuterie-metz-today

 

Au vu du nombre conséquent de cépages et d’assemblages possibles, il est assez difficile d’établir une hiérarchie, voire une classification assez précise au niveau des portos. Toutefois, il est possible de distinguer 2 catégories principales. Tout d’abord, les portos réducteurs : ce sont des portos élevés dans des barriques ouillées, c’est-à-dire des contenants où du vin est rajouté pour compenser l’évaporation naturelle et par conséquent l’oxydation du vin. Ce sont des portos qui une fois ouverts doivent être consommés rapidement, en général deux à trois jours. Parmi ces derniers, on peut trouver :

– Le Ruby, ou l’entrée de gamme dans le monde du porto, un assemblage de vins jeunes à la robe rubis/violet, très aromatique (fragrances de pruneaux et cerises) et devant être dégusté rapidement.

– Le Late-Bottled Vintage (LBV), qui à l’origine était des fûts de porto invendus avant de devenir une catégorie à part, prêt à être consommé rapidement, toujours porté sur le fruit mais moins puissant qu’un Vintage.

– Le Vintage en question, un porto vieilli deux ans en fûts, millésimé et qui se bonifiera ensuite en bouteille (les meilleurs peuvent d’ailleurs se garder plusieurs dizaines d’années).

 

La deuxième catégorie est constituée par les portos oxydatifs, élevés dans des barriques non ouillées. En plus des arômes de fruits rouges, ces vins présentent des notes de noisette et de noix, et peuvent, à la manière d’un vin jaune, être consommés jusqu’à un mois après ouverture. Parmi eux, on compte :

– Le Tawny, sans doute les portos les plus connus. Avec une robe virant au roux, ce porto est un assemblage de cuvées, vieilli entre cinq et sept ans en barriques non ouillées. En plus des fruits rouges, le nez développe des arômes de rancio.

– Le Colheita, qui est une récolte d’une seule année vieillie entre cinq et sept ans au minimum.

 

Armé de toutes ces informations, vous pouvez ainsi les approfondir en découvrant la sélection de portos que notre équipe Metz Vins a sélectionnés pour vous, lors de notre soirée spéciale organisée ce jeudi 28 mars au centre socio-culturel Arc-en-Ciel situé au 71 rue Mazelle à Metz à partir de 19h30, au prix de 15€ pour les adhérents et 20€ pour les non-adhérents. Quelques places sont encore disponibles : n’hésitez plus et réserver votre place par SMS ou appel au 07 83 38 80 16.

 

Œnologiquement vôtre,

 

Par Kévin Beluche, responsable communication chez Metz Vins