vin-de-tavel-bis-metz-today.jpg

Le Vin de Tavel : le père de tous les rosés !

Metz Vins • 3 juillet 2019

vin-de-tavel-metz-today Le Vin de Tavel : le père de tous les rosés !

Le vin de Tavel au sud de la Vallée du Rhône a longtemps incarné le rosé emblématique du sud de la France. Détrôné par les rosés provençaux, il revient sur le devant de la scène en regagnant le cœur des amateurs et se déclinant en différents terroirs. Profitons de la fin de cette semaine caniculaire et des températures plus douces mais tout aussi estivales pour se plonger dans l’histoire de celui qui incarne, toujours aujourd’hui, le cador de tous les rosés.

 

Car c’est avant tout son caractère vineux qui séduit : plus qu’un vin estival à déguster lors de barbecues entre amis, le tavel peut se savourer à table en automne comme en hiver. Plantée sur le territoire des communes de Tavel et de Roquemaure, au nord-ouest d’Avignon, l’appellation a été délimitée dès 1928. Huit ans après, le vin de Tavel est le seul rosé promu en appellation d’origine contrôlée (AOC). Ce décret de 1936 fait du rosé la seule couleur autorisée à Tavel, alors que certains terroirs se prêteraient bien au blanc ou au rouge. Jusque dans les années 70, le vin de Tavel était donc un grand rosé méridional qui accompagnait nos repas, riche et complexe, moins vif que les rosés d’aujourd’hui avec l’œnologie moderne.

 

vin-de-tavel-bis2-metz-today

La commune de Tavel se trouve dans le Gard, au nord-ouest d’Avignon.

 

Sauf qu’au cours des années 80, le vin de Tavel est devenu le vin fétiche des traiteurs chinois, et son image s’est ternie, laissant la place au rosé provençal. Souvent plus clair et moins vineux, ce denier est plus facile d’accès en dehors des repas, notamment à l’apéritif. En effet, le rosé de Tavel affiche une couleur intense, plus proche du clairet que du rose pâle (couleur que l’on associe fréquemment aux rosés). Sans oublier son caractère charpenté et structuré, résultat d’une longue macération, qui fait sa force et son originalité.

 

Mais le vrai atout de Tavel réside dans la variété de ses terroirs, qui sont au nombre de trois (notons que beaucoup des vins de Tavel sont un assemblage de ces trois terroirs) :

– Les terroirs de sables, cœur historique de l’appellation, qui donnent les vins les plus fins.

– Les terroirs de galets roulés où sont produits les vins les plus vineux.

– Les terroirs de calcaire, dit de lauzes, où sont produits des vins à grande minéralité.

 

Par conséquent, le Tavel est à la fois un rosé de gastronomie et de pur plaisir, que l’on peut accompagner de simples tapas, de diverses cuisines méridionales ou encore de cuisine asiatique aux épices prononcées. Si ces vins se bonifient avec le temps, il est toutefois préférable de les boire après six mois voire un an.

 

Par Kévin Beluche, responsable communication chez Metz Vins