vins-de-stars-cam-metz-today.jpg

Les Vins de Stars : quand les artistes investissent dans l’œnologie !

Metz Vins • 25 juin 2019

vins-de-stars-metz-today L'acteur Gérard Depardieu est un épicurien par excellence et viticulteur par passion.

Vin et Cinéma : deux mots, deux arts distincts. L’un est lié à la culture gastronomique, vitrine de notre patrimoine culturel, digne représentant de la technicité et du savoir-vivre à la française. L’autre, dont les débuts balbutiants ont été introduits en France par Léon Bouly et les Frères Lumière, s’apparente davantage au rêve, à l’envie de raconter des histoires, à la volonté de quelques hommes et femmes à transmettre leurs rêves à travers des pellicules. Si ce n’est l’objectif commun de laisser une trace sur terre, on ne voit pas comment ces deux termes peuvent présenter des similitudes. Ni entraîner un quelconque rapport. Et pourtant, ils sont bien plus complémentaires qu’il n’y paraît.

 

Car selon une récente étude menée par Foued Cheriet en 2016, maitre de conférences à Montpellier SupAgro, sur plus de 47 succès au box-office sortis entre 1970 et 2014, il y a au moins une scène avec du vin dans 92% des films étudiés. Si l’on poursuit, en moyenne, un verre ou une bouteille apparaissent toutes les 20 minutes. Soit 5,2 fois par film. La représentation du vin au cinéma est donc massive. Si on l’associe souvent à la culture populaire et aux comédies cultes, où il apparaît souvent comme un accessoire servant une scène ou un personnage (L’aile ou la cuisse, Les Visiteurs, La Soupe aux Choux ou encore Le Diner de Cons…), le vin peut être bien plus que cela. Certains films l’utilisent en effet afin de montrer de manière pédagogique au spectateur le processus de fabrication d’une bouteille : il devient de surcroît un véritable outil pédagogique. C’est le cas de Premiers Crus de Jérôme Le Maire ou plus récemment Ce Qui Nous Lie, le dernier Klapisch.

 

vins-de-stars-coppola-metz-today

Le réalisateur américain Francis Ford Coppola a son propre domaine viticole.

 

Mais si l’on s’intéresse à la représentation du vin dans le cinéma, qu’en est-il de l’inverse ? Est-ce que le cinéma, au-delà de la pure fiction, peut s’immiscer dans la culture œnologique ? Assurément oui : en témoigne le nombre de plus en plus important d’artistes investissant dans les châteaux et autres vignobles, que ce soit en France, en Italie, et même aux Etats-Unis ! Le plus célèbre d’entre eux reste Gérard Depardieu, l’épicurien par excellence et viticulteur par passion, avec son acquisition en 1989 du château de Tigné dans la Vallée de la Loire en Anjou. Ou encore le domaine considérable de Francis Ford Coppola, un des réalisateurs américains les plus influents de son temps (trilogie Le Parrain, Apocalypse Now, Dracula…), le Francis Ford Coppola Winnery, et son catalogue de plus de 50 bouteilles regroupant quantités de cépages ! D’autres artistes plus modestes proposent également quelques pépites, que ce soit Carole Bouquet, Pierre Richard, ou encore Jean-Louis Trintignant.

 

Tentés de vous plonger dans ces Vins de Stars ? Notre équipe Metz Vins peut vous permettre de réaliser cette envie avec sa dernière soirée de la saison, se déroulant le jeudi 27 juin à partir de 19h30 au centre socio-culturel Arc en Ciel, situé au 71 rue Mazelle à Metz. Elle sera l’occasion de revenir sur les principales productions de ces artistes en goutant leurs meilleures créations, tout en revenant sur certains films de leurs carrières à travers des extraits choisis. Pour davantage de mystère, la liste des vins et des films présentés vous sera dévoilée le jour-même. Ouverte pour 15 places, cette soirée s’élèvera au tarif de 15€ pour les membres adhérents, et 20€ pour les extérieurs. Vous aurez également la possibilité d’adhérer à notre association au cours de la soirée pour un tarif annuel de 15€. N’hésitez plus et confirmez par SMS votre inscription au 07.83.38.80.16.

 

Au plaisir de vous voir nombreux, et de partager ensemble un beau moment de partage et de convivialité.

 

Œnologiquement vôtre,

 

Par Kévin Beluche