cabaret-vert-affiche-metz-today.jpg

Cabaret Vert, le festival indépendant et durable depuis 2005

Muzik • 9 juillet 2019

cabaret-vert-metz-today Le groupe Feu Chatterton! en 2018 © Florent Mayolet

Quatre jours, quatre scènes et 79 concerts : Twenty One Piløts, Prophets of Rage, Angèle, Orelsan, IAM, Foals, Patti Smith… Oui c’est bien la folle programmation du Cabaret Vert 2019, qui a lieu cette année du 22 au 25 août à Charleville-Mézières.

 

Si l’édition 2018 semblait très calibrée autour du hip hop, cette année, le festival regorge de diversité et a invité quelques jolies surprises. En guise de tête d’affiche, pas de doute, le Cabaret Vert frappe fort, en faisant venir Foals, Twenty One Piløts, Patti Smith ou encore les Prophets of Rage, Airbourne et Johnny Marr. Dans un autre registre, on pourra retrouvera IAM, Caballero & Jeanjass, Orelsan, Bernard Lavilliers, Gaëtan Roussel, Angèle et son frangin Roméo Elvis pour assurer la scène franco-belge. Retrouvez également à l’affiche Courtney Barnett, non loin des Viagra Boys et de Oh Sees, Steve Gunn, Israel Nash, Johnny Mafia et les géniaux de It It Anita. Côté électro, la relève est assurée avec The Black Madonna, Nina Kraviz, Peggy Gou, Avalon Emerson et Salut C’est Cool et bien plus encore.

 

Une histoire de festival

Il y a une quinzaine d’années, un groupe d’amis se réunissait à Charleville-Mézières pour créer un festival : le Cabaret Vert. La première édition du festival comptait quelques 17.000 festivaliers, presque six fois moins qu’aujourd’hui ! Au départ, l’exploitation ne durait que deux jours, pour finalement en ouvrir un troisième dès sa deuxième édition, puis un quatrième en 2012, preuve de son succès. Il compte aujourd’hui près de 100.000 participants et se place comme un acteur culturel majeur de la région.

 

Mais son esprit est resté le même : convivial, familial et décontracté. Varié depuis toujours, le festival a accueilli nombre d’artistes français et internationaux dont Mass Hysteria, La Rue Kétanou, Deftones, Dub Inc, Manu Chao, Paul Kalkbrenner, Travis Scott, Limp Bizkit ou encore Indochine. Ses festivaliers sont fidèles et continuent de construire l’histoire du Cabaret Vert !

 

cabaret-vert-danse-metz-today

© A. Thome

 

Un festival éco-citoyen

Ce qui caractérise aussi le Cabaret Vert, c’est son engagement pour le développement durable. Dès 2005, le festival signait une charte de l’environnement. L’an dernier, il avait lancé le projet participatif « Adopte un arbre », une collecte de fond qui a permis de planter 60 arbres sur son camping.

 

Cette année, il décide de se mettre aux énergies renouvelables en coopération avec Enercoop, un fournisseur d’électricité renouvelable et coopérative, reconnu par Greenpeace. Son objectif ? Arriver à assurer la moitié de sa consommation énergétique avec du renouvelable d’ici 2025. Cabaret Vert tiendra aussi son G08, qui sera animé par des débats, tables rondes et animations autour de la cause environnementale. Tout un programme écologique, donc !

 

Par Jérémy Loeung