cite-musicale-gcm-metz-today.jpg

La Cité-Musicale dévoile le programme du premier trimestre

Muzik • 11 janvier 2019

cite-musicale-metz-today Le groupe Niçois Hyphen Hyphen sera à la BAM le 31 janvier

Après une très belle année 2018, la Cité-Musicale de Metz souhaite continuer sur sa lancée au niveau de la fréquentation de ses salles de concert. Plus de 336.000 visiteurs au total, dont 25.200 pour la BAM.

 

Pour redémarrer l’année comme il se doit, c’est Feu! Chatterton qui ouvre le bal ce samedi 12 janvier à la BAM. L’Italie sera le thème du premier temps fort de ce trimestre, du 18 au 30 janvier. Alessandro Cortini, artiste ayant collaboré avec Rihanna, sera présent aux Trinitaires le 30 janvier pour un concert haut en couleurs, dans le cadre de ce premier temps fort.

 

En lien avec l’exposition « L’œil du rock » de Richard Bellia, Cannibal, Hoboken Division et The Limiñanas seront présents le 26 janvier aux Trinitaires pour une soirée rythmée. 
La grosse tête d’affiche de ce trimestre restera Hyphen Hyphen en concert à la BAM le 31 janvier, artistes en route pour un Zénith en juin à Paris.

 

cite-musicale-gringe-metz-today

Gringe, fidèle binôme d’Orelsan, sera à la BAM le 1er mars

 

Hip-hop, rap et électro

 

Un mois de mars, bien rempli, attend tous les fans de rap, hip-hop et électro. Gringe, fidèle binôme d’Orelsan dans Casseurs Flowters, vous donne rendez-vous à la BAM vendredi 1er mars. Une deuxième édition « Rap Session » est prévue le 9 mars à la BAM avec Fousseyni, VLR et Hamzik, trois artistes locaux qui viendront vous faire découvrir leur univers le temps d’un après-midi.

 

L’artiste messin Chapelier Fou sera accompagné de l’Orchestre national de Metz pour réinterpréter ses propres compositions, création de la Cité-Musicale, les 28 et 29 mars. Grand Corps Malade et Disiz La Peste seront également au rendez-vous, respectivement les 21 et 22 mars, à la BAM.

 

Pour conclure ce trimestre, Altin Gün et Taxi Kebab sont présents aux Trinitaires le 30 mars pour une soirée psyché rock à ne pas manquer.

 

Par Sophie Adam