balik-rombas-metz-today.jpg

« La Parenthèse », aux couleurs hip-hop de Balik, chanteur du groupe de reggae Danakil

Muzik • 13 février 2020

balik-rombas-parenthese-metz-today Guillaume Basile aka Balik sera à l'Espace Culturel de Rombas ce vendredi 14 février à 20h30 © Julie Arnoux

Après 20 ans à sillonner le paysage reggae, Balik le chanteur du groupe Danakil revient avec un album aux influences hip-hop. Artiste émérite reggae, Balik réalise à bientôt 37 ans un plaisir, à travers son premier album solo « La Parenthèse ».

 

Bercé depuis son adolescence par l’univers hip-hop, Guillaume Basile aka Balik a mis entre parenthèse ses obligations de chanteur du groupe Danakil, afin de réaliser un plaisir simple : réaliser un projet aux sonorités hip-hop. L’envie n’étant pas se détacher du groupe Danakil, mais de ne pas en compromettre l’essence. Il puise ses influences dans son adolescence. Marqué par les groupes tel que, les Fugees, dont il évoque le concert comme l’ayant marqué, quelques années avant de commencer la musique. Ou encore Lunatic à IAM en passant par NTM, l’artiste passionné de boom-bap sort de son schéma.

 

Par le biais de cet album, l’artiste n’estime pas porter de message conscient, mais plutôt de faire preuve d’engagement avec légèreté et d’interaction avec son public. Parmi des pensées, des passages de sa vie, dans lequel son public, pourrait s’identifier. Cela passe par le morceau « Des Bouts De Nous » où il parle de la sensation, de devenir père de deux enfants. Ou à travers des images réalistes d’un mode de consommation actuelle avec le morceau « Ce Qu’on N’achète Pas ».

 

Propos simple et implicite, dont il reconnaît toujours avoir été sensible. Dans le panel de ses influences musicales, il cite la fonction sociale de la musique, comme l’essence de la démarche qui la construit. Peu importe le genre, que ce soit de la musique soul et de ses revendications par Otis Redding à Ray Charles, en passant par Amy Winehouse de plus actuel, ou dans le reggae ou le hip-hop.

 

La diversité de cet album aux différentes couleurs musicales touche un public varié. Il définit cet album comme étant un album « World Music », du Rap à la chanson avec des instrumentalisations dont il a pris énormément de plaisir à en initier le projet.

 

Projet, qu’il orchestre dans un live, à l’Espace Culturel de Rombas, ce vendredi 14 février à 20h30. De quoi ravir les amoureux de la musique !

 

Par Dounia Qamel