football-fc-metz-today.jpg

Mercato : Niakhaté, deuxième plus grosse vente du FC Metz

Sport et Loisirs • 9 juillet 2018

mercato-moussa-niakhate-metz-today Moussa Niakhaté quitte le FC Metz pour 10 millions d'euros

Il est particulièrement bien entouré. Au-dessus de lui, il y a Ismaïla Sarr, vendu l’été dernier pour 17 millions d’euros – sans compter les bonus – au Stade Rennais. En-dessous, il y a l’emblématique Robert Pires, l’idole de Saint-Symphorien au milieu des années 1990, recruté par l’OM juste après la deuxième place de 1998 de Ligue 1 pour près de 9 millions d’euros. Soit un de moins que Moussa Niakhaté qui rejoint donc Mayence où il aura la lourde charge de faire oublier un autre Français et un autre membre de l’équipe de France espoirs : Abdou Diallo, parti pour 30 millions d’euros au Borussia Dortmund.

 

Moussa Niakhaté ne sera resté, comme Simon Falette avant lui, qu’une seule saison sur les berges de la Moselle. Suffisamment pour se faire un nom et afficher du tempérament. Ce défenseur puissant et athlétique aura même enfilé le costume de patron de la charnière centrale pour sa première expérience en Ligue 1 en lieu et place du mercenaire Milan Bisevac ou du limité Fallou Diagne. Très attachant et disponible, son passage aura été marqué en dehors des terrains par sa gentillesse. En Bundesliga, il devrait faire l’unanimité humainement et sportivement. Son remplaçant au FC Metz est déjà connu : il s’agit de Mamadou Fofana, un autre diamant brut encore à polir.

 

Par Lucas Bernardi